Stratégie canadienne

« Les percées récentes se sont produites à un rythme absolument étonnant… Je ne peux prédire quelle sera la prochaine surprise, mais je pense que nous allons assister à des progrès solides et constants qui déboucheront sur les traitements dont nous rêvons tous. » James Till, pionnier de la recherche sur les cellules souches, lauréat du prestigieux prix Gairdner 1969 et du prix Lasker 2005. Membre émérite du conseil, fondation canadienne des cellules souches.

Urgence d’une stratégie canadienne sur les cellules souches

Comment pouvons-nous continuer d’être un leader mondial si nous n’avons pas de plan d’avenir ?

L’histoire de la science des cellules souches ne peut s’écrire sans accorder une place prédominante au Canada. Pourtant, le Canada n’a aucune politique définie sur les cellules souches.

Les cellules souches ont été découvertes au Canada il y a une cinquantaine d’années à peine. Depuis, les chercheurs canadiens ont effectué plusieurs des percées les plus significatives dans le domaine.

À l’heure actuelle, le grand nombre de nouvelles recherches qui sont rendues à l’étape des essais cliniques et qui se rapprochent de nouveaux traitements pour les patients impose l’urgence de définir une stratégie canadienne à long terme sur les cellules souches.

Il nous faut une stratégie qui unisse les efforts du gouvernement canadien, des chercheurs, des cliniciens, des bailleurs de fonds, de l’industrie, des organismes caritatifs en santé, des représentants des patients et de la population pour bâtir un système de santé plus durable et plus innovateur. Cette stratégie permettra de créer les meilleurs traitements et produits issus des cellules souches. Elle permettra aussi au Canada de conserver son rôle de leader mondial dans la recherche sur les cellules souches.