Comité de leadership scientifique

Le Comité de leadership scientifique est composé de scientifiques et d’autres intellectuels de renom. Il se réunit une fois par an pour guider la Fondation dans les orientations et les priorités qui font avancer la science des cellules souches au Canada.

Janet Rossant, OC, PhD, FRS, FRSC, Président et Directeur exécutif , Institut de l’Ontario pour la médecine régénérative; Chef de recherche émérite, Hôpital pour enfants malades

Mme Rossant est une spécialiste de la biologie développementale de réputation internationale. Ses recherches portent sur la production des cellules souches et la différenciation des cellules durant le développement de l’embryon, des secteurs importants de l’étude des anomalies congénitales et de la médecine régénératrice. Mme Rossant a également joué un rôle de premier plan dans l’élaboration de la politique publique canadienne en matière de recherche sur les cellules souches.

Mick Bhatia, PhD, directeur et chercheur principal, Stem Cell and Cancer Research Institute, l’Université McMaster

M. Bhatia est reconnu comme l’un des chefs de file de la biologie sur les cellules souches humaines et de ses applications. Ses recherches portent sur le développement d’importantes sources de progéniteurs hématopoïétiques humains et sur l’utilisation des cellules souches humaines dans l’élaboration de traitements visant à éliminer la récurrence de tumeurs.

Tim A. Caulfield, Chaire de recherche, Health Law Institute, l’Université de l’Alberta

M. Caulfield dirige plusieurs programmes interdisciplinaires qui explorent les questions éthiques, juridiques et de politiques de santé liées à la recherche sur les cellules souches, la génétique, la sécurité des patients, la prévention des maladies chroniques, les politiques en matière d’obésité, la commercialisation de la recherche, les médecines douces ou complémentaires, ainsi que l’accès aux soins de santé. Il est rédacteur en chef de Health Law Journal et Health Law Review, et auteur de The Cure for Everything: Untangling the Twisted Messages about Health, Fitness and Happiness (Penguin Canada, 2011).

Connie Eaves, PhD, FRSC, professeure, l’Université de la Colombie-Britannique ; chercheure invitée, Laboratoire Terry Fox, BC Cancer Agency

Les recherches de Mme Eaves, chef de file de la biologie des cellules souches hématopoïétiques, ont permis de faire progresser le traitement de la leucémie. Elle étudie actuellement les propriétés distinctives des cellules souches normales et cancéreuses de divers tissus dans le but d’améliorer le traitement du cancer du sein et de la leucémie.

Gordon Keller, PhD, directeur, McEwen Centre for Regenerative Medicine, University Health Network

M. Keller dirige le McEwen Centre for Regenerative Medicine du University Health Network, à Toronto. Ses recherches portent sur la médecine régénératrice et les mécanismes qui permettent aux cellules souches pluripotentes, tant embryonnaires qu’induites, de produire des types de cellules et des tissus spécifiques.

Bartha Maria Knoppers, OC, OQ, PhD, directrice, Centre de génomique et politiques, l’Université McGill

Bioéthicienne de renommée mondiale, Mme Knoppers est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit et en médecine. Elle préside le Groupe d’éthique du Forum international sur les cellules souches et copréside le Sampling/Ethics, Legal and Social Implications Committee de 1000 Genomes Project, en plus d’être membre du comité scientifique de l’International Cancer Genome Consortium.

Michael Rudnicki, OC,PhD, FRSC, directeur, Centre de recherche sur les cellules souches Sprott, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa

M. Rudnicki est directeur scientifique du Réseau de cellules souches. Ses recherches portent sur la fonction des gènes qui interviennent dans la détermination, la prolifération et la différentiation des cellules souches. M. Rudnicki a été l’un des pionniers dans le domaine des cellules souches musculaires. Son laboratoire a identifié Pax7 comme un facteur de transcription pour la spécification des cellules satellites des progéniteurs des tissus adultes.

Guy Sauvageau, MD, PhD, FRCPC, directeur scientifique et directeur général, Institut de recherche en immunologie et en cancérologie, l’Université de Montréal

Chercheur et clinicien, M. Sauvageau est spécialisé dans la greffe de cellules souches issues de moelle osseuse et dans l’étude des fondements moléculaires de l’autorégénération. Ses recherches des 15 dernières années ont mené à des percées majeures dans la compréhension de la production des cellules souches hématopoïétiques.

Samuel Weiss, PhD, directeur, Hotchkiss Brain Institute, l’Université de Calgary

Les recherches de M. Weiss sur le cerveau ont profondément influencé les secteurs de la neurobiologie développementale et de la régénérescence neurale. En 2008, il a reçu le Prix Gairdner International pour ses recherches novatrices sur les cellules souches neurales.

Peter Zandstra, PhD, professeur, Institute of Biomaterials and Biomedical Engineering, l’Université de Toronto; directeur scientifique, Centre for Commercialization of Regenerative Medicine

Les recherches de M. Zandstra portent sur la génération de tissus fonctionnels à partir de cellules souches adultes et embryonnaires. Son laboratoire se concentre sur la croissance des cellules souches sanguines humaines et la génération de cellules sanguines et cardiaques à partir de cellules souches embryonnaires. L’objectif à long terme de ses recherches est de produire des cellules souches sanguines greffables et de restaurer des tissus endommagés, notamment cardiaques, à l’aide de cellules souches ou de progéniteurs.